Conseillez aux patients (et à leurs partenaires) de s’abstenir de tout contact sexuel pendant 7 jours à compter du jour suivant le début de l’administration du traitement et la disparition des symptômes. Si les patients veulent rester sexuellement actifs, insistez sur le port du préservatif.

Toute personne recevant un diagnostic d’IST doit faire un dépistage pour les autres IST, notamment la chlamydia, la gonorrhée, la syphilis et le VIH.

Les patients (et leurs partenaires sexuels) doivent recevoir des informations sur leur infection, y compris des détails sur la transmission, la prévention et les complications possibles (exemples voir onglet Liens utiles).

Quelle est l'infection à traiter ?

  • Co-infection Gonorrhée / Chlamydia
  • Chlamydia (et LGV)
  • Gonorrhée (non compliquée de l’urètre, du col utérin, du rectum et du pharynx)
  • Syphilis
  • VIH
  • Hépatites A, B & C

Certaines IST sont à déclaration obligatoire. Cette obligation varie selon les régions. Pour plus d’informations, cliquez ICI

Contrôle de l'efficacité du traitement

Le contrôle de l’efficacité du traitement est détaillé dans l’onglet ‘Suivi’.

Ce site utilise des cookies. Plus de détails AccepterRefuser